Le Métier de décorateur d'intérieur

10 votes : 4.7
Le métier de décorateur d'intérieur est un métier en devenir axé sur la créativité mais aussi sur des compétences techniques. Pour vous aider à comprendre en quoi consiste cette profession et quels sont ses intérêts pour les particuliers et les professionnels, nous nous sommes d'abord penchés sur les missions du décorateur et l'avons différencié des autres métiers évoluant dans le même domaine. Nous avons donc fait le point sur son rôle et ses attributions précises. Chacune de ses missions a été répertoriée et expliquée en détails. Après avoir passé en revue les différents statuts disponibles et les débouchés professionnels pour ce métier, nous avons défini les compétences nécessaires pour devenir décorateur d'intérieur après un parcours scolaire coordonné ou dans le cadre d'une reconversion professionnelle. En parcourant ce site, vous découvrirez les différentes étapes d'un projet de décoration intérieure ou encore les principaux champs d'intervention lors d'un ré-agencement ou d'un ré-aménagement. Ce mini-guide se termine avec une rétrospective du marché et une mise en lumière sur les principaux indicateurs qui entourent ce métier passionnant. Les nombreuses informations à votre disposition répondront à toutes vos questions sur le métier de décorateur ou décoratrice intérieure. métier de décorateur d'intérieur

Présentation du métier de décorateur d’intérieur


Le rôle du décorateur d’intérieur n'est pas uniquement de sublimer une pièce en lui apportant du charme et du caractère. Ce professionnel du design d'espace révèle le potentiel de chaque volume en harmonisant les matières et en donnant la priorité à la luminosité. Contrairement à l'architecte d'intérieur, il ne peut engager de travaux pouvant influencer la solidité du bâtiment. Lors de la rénovation complète d'un bien, il gère les finitions et apporte la touche finale.

Les missions du décorateur d'intérieur


Le décorateur ou la décoratrice d'intérieur intervient lorsque la structure du bâtiment n'a pas à être touchée. Son rôle est de conseiller, de donner un avis objectif sur l'esthétique du lieu en tenant compte des envies, des goûts et des priorités de ses clients. Après la visite du bien et une première entrevue avec les propriétaires, le professionnel réalise une étude précise et chiffre son intervention. Ses compétences sont donc à la fois techniques et artistiques. Il va prendre les mesures, sélectionner des échantillons et imaginer les améliorations possibles en fonction des besoins mais surtout du budget de son client. Les missions du décorateur d'intérieur

Qu'attendre de l'intervention du professionnel de l'architecture intérieure ?


L'objectif principal lors de l'intervention d'un décorateur intérieur est d'apporter le confort et une nouvelle identité à une pièce sans âme. Parce qu'il sait allier les matériaux et les couleurs en respectant le style architectural, le professionnel délivre des conseils ciblés et personnalisés. Il permet de visualiser le résultat final sur des croquis et plans 3D et facilite la réalisation des travaux en proposant par exemple une liste d'artisans qualifiés. Son rôle n'est pas de mettre en œuvre mais de planifier.
Les métiers connexes : différences et caractéristiques
 
Plusieurs métiers se rapprochent de celui de décorateur d'intérieur.
  • L'architecte d’intérieur est un professionnel diplômé chargé de l'agencement et de la décoration d'un lieu. Casser une cloison ou en ajouter une peut faire partie de sa mission.
  • Le designer d’espace aménage chaque intérieur en optimisant la place disponible. Son offre s'adresse aussi bien aux particuliers qu'aux responsables de commerces ou de locaux de professionnels.
  • Le coach déco conseille sur l'achat du mobilier et des objets de décoration, sur les couleurs des revêtements, etc.
  • Le home stager intervient lors de la vente d'un bien immobilier pour réorganiser les espaces et rendre la décoration la plus neutre possible de façon à provoquer le "coup de cœur" chez les acheteurs potentiels.
  • Le home designer crée une ambiance et met en scène en sélectionnant meubles, déco, rideaux pour des appartements ou autres biens neufs prêts à être vendus

Les principaux champs d'intervention en décoration d'intérieur


Le décorateur ou la décoratrice intervient en milieu privé et professionnel pour apporter une plus-value esthétique à un bien immobilier. Formé dans une école spécialisée, il détient les clés pour donner le style souhaité à un lieu urbain ou rural, construit dans l'ancien ou neuf.

Décorer un lieu d'habitation


Le spécialiste des techniques décoratives exerce son art dans les habitations particulières : les maisons et appartements. Il aménage, réaménage, agence et harmonise le logement dans son intégralité ou ne prend en charge qu'une seule partie de l'habitation : la pièce à vivre, la cuisine, la salle de bain... Sa mission est ici de créer un cocon esthétique et fonctionnel idéal pour les occupants des lieux. Décorer un lieu d'habitation

Décorer un local de travail

 
Le décorateur professionnel réinvente l'ambiance des locaux dédiés au travail et aux transactions marketing. Il est spécialisé dans le merchandising et l’architecture commerciale. Il sait comment présenter les produits de façon à attirer l’œil du client et inciter à acheter. Il compose avec l'environnement et l'image de l'enseigne pour imaginer un aménagement intérieur cohérent du point de vente. Pour réussir le projet de décoration, il s'appuie sur ses connaissances en retail design et en design d'espace.
 
Il connaît aussi les solutions spécifiques à l'aménagement de bureaux d’entreprises : il privilégie alors l'ergonomie et la luminosité. Décorer un local de travail

Décorer des lieux dédiés aux loisirs et à la culture

 
L'action du décorateur intérieur se poursuit dans les lieux consacrés aux loisirs et à la détente, dans les hôtels, bars, restaurants et boites de nuit ainsi que dans les musées et les lieux d’exposition. Créatif et rigoureux dans ses choix, le professionnel est un expert de la scénographie. Il utilise des moyens techniques évolués pour créer un décor unique en parfaite adéquation avec l'atmosphère souhaitée par son client. Son rôle consiste à installer ou restituer une ambiance grâce à des matériaux, des couleurs et des éléments de décoration.
  Décorer des lieux dédiés aux loisirs et à la culture

Décorer des lieux consacrés à la pratique de la médecine

 
Enfin, une décoratrice diplômée peut aussi être engagée pour réaliser la décoration de locaux à vocation médicale, sociale ou éducative. Dans le premier et le second cas, le décor devra apaiser et aider à se détendre mais aussi apporter de la chaleur et du réconfort. Les associations de couleurs et de matières devront être particulièrement réussies pour rendre le lieu plus convivial. Dans le dernier cas, l'ambiance devra favoriser la concentration tout en restant ludique. L'ajout de différents accessoires va s'avérer utile, générer de l'enthousiasme et faciliter la progression des élèves. Décorer des lieux consacrés à la pratique de la médecine

Le déroulé d'un projet de décoration d'intérieur

 
Agencer, aménager, implanter un rayonnage, redéfinir un style décoratif ou donner vie simplement à un lieu sans caractère prend du temps et oblige à rechercher des solutions intéressantes en termes de qualité et de prix. Parce qu'il actualise constamment ses techniques et s'informe régulièrement sur les nouveautés en matière de design d'espace, le décorateur d'intérieur apporte des idées neuves et une bonne dose d'originalité.
Plusieurs semaines sont nécessaires à la réalisation complète d'un projet de décoration intérieure. Ce projet se déroule en plusieurs étapes parfaitement définies :
  • Étape 1 : visite à domicile. Le décorateur d'intérieur découvre les lieux, appréhende l'espace, se rend compte de la lumière entrante et du potentiel du lieu. Tout en parlant avec les propriétaires, il observe chaque détail et pense aux améliorations possibles. Il note les souhaits décoratifs des occupants, leurs envies et leurs besoins en restant le plus objectif possible et en conseillant sur les différentes possibilités.
 
  • Étape 2 : étude préliminaire. Une analyse technique aide à déterminer les meilleures solutions concernant l'optimisation de l'espace et la valorisation architecturale. Différents points sont mis en avant puis étudiés dont l'ameublement, l'éclairage, les revêtements de sols et murs ainsi que les objets de décoration. Suite à cette exploration concrète, le décorateur établit un devis détaillé, reprenant les coûts du matériel et de la main d'œuvre. Il inscrit lisiblement ses honoraires et ses éventuels frais annexes. Le devis du décorateur est le plus souvent gratuit à moins qu'il ne soit remboursé après avoir été accepté par le client.
 
  • Étape 3 : Présentation des actions d'intervention et du devis. Le client prend connaissance de l'étendue des travaux et des modifications peuvent encore être apportées au projet de décoration initial.
 
  • Étape 4 : mise en œuvre. Le projet se concrétise : des croquis, des plans en 3D, des échantillons de papier-peint et tissus, des palettes de couleurs, des catalogues de mobilier, etc. sont présentés. Le client obtient une vue d'ensemble qui va lui permettre de se projeter et d'apprécier l'ambiance de sa future décoration.
 
  • Étape 5 : réalisation des travaux. Il est temps que les équipes d'artisans interviennent. Ce sont le plus souvent des partenaires de confiance du décorateur, avec qui il a l'habitude de travailler mais le client peut tout-à-fait demander à engager les artisans qu'il a choisis.
 
  • Étape 6 : remise des clés. Les clients sont invités à découvrir leur nouvel intérieur. Le "coup de cœur" est généralement au rendez-vous même si le client avait déjà une idée précise du rendu final. Une facture est établie et son paiement finalise le projet.
décoration intérieure

Les débouchés professionnels

 
Différents choix s'ouvrent au décorateur d'intérieur concernant son statut professionnel et la façon dont il va exercer son métier. Devenir décorateur, c'est aussi faire face à des obligations juridiques et légales, rendre compte de son travail et développer ses compétences en privilégiant la formation continue. Les débouchés professionnels, offerts au décorateur après sa reconversion professionnelle, lui permettent de rester indépendant ou d'être intégré à une entreprise du BTP. Ce choix dépend de ses priorités et du marché en place dans la région.

Travailler à son compte

 
Le premier avantage à s'installer comme décorateur freelance, indépendant ou à son compte est la liberté : liberté de sélectionner ses matériaux, liberté de choisir ses artisans partenaires pour la réalisation des travaux, liberté de fixer ses horaires de travail, liberté de modifier ses tarifs si nécessaire, etc. Le décorateur crée son entreprise et obtient des numéros d'agrément qui vont garantir son sérieux et rassurer ses clients. Il peut être à la tête d'une entreprise individuelle ou d'une micro-entreprise, sachant que les démarches sont plus longues et fastidieuses dans le premier cas. Un dossier complet doit être remis au centre de formalités des entreprises, l'activité est ensuite soumise à la TVA et l'établissement d'une comptabilité est nécessaire. Le décorateur freelance doit trouver ses clients et négocier avec les différents prestataires, rechercher puis acheter les éléments de décoration, parfois avant d'être payé, et garantir un suivi du chantier. Avancer des fonds peut être nécessaire. Travailler à son compte
Travailler pour une entreprise
 
Le décorateur peut être salarié :
  • au sein d’une agence d’architecture ou de décoration
  • dans une boutique de décoration, une petite boutique de déco proposant différents services et vendant du matériel et des objets déco
  • d’une enseigne d’aménagement ou de décoration, c'est-à-dire une grande enseigne du type Ikea, Alinea, etc.
Avec ce statut, le décorateur doit défendre les valeurs et l'image de marque de son entreprise. Il doit se conformer aux règles et adapter des méthodes qui ne sont pas forcément les siennes mais, en contrepartie, il reçoit chaque mois une rémunération fixe. Son travail consiste le plus souvent à conseiller et à faire rêver mais il peut être amené à réaliser des plans et à se servir de logiciels de conception d'architecture intérieure : dans le cas de conceptions de cuisines ou de salles de bains par exemple.

Exercer un double emploi pour augmenter ses revenus

 
Exercer en parallèle une activité de décorateur en tant qu’auto ou micro-entrepreneur permet d'augmenter ses revenus et d'acquérir de l'expérience. Cette solution est relativement facile à mettre en œuvre. L'inscription peut se faire en ligne sur le site dédié. Par ailleurs, le travail de comptabilité est fortement simplifié. Pour que le décorateur intérieur puisse garder ce statut, le chiffre d'affaires ne doit pas dépasser 70 000 € à l'année. Si la limite est franchie, un autre statut doit être choisi. Beaucoup préfèrent être auto-entrepreneur pour exercer leur passion sans prendre de risques, le temps de se faire une clientèle et de créer un book de leurs réalisations.

Les compétences professionnelles des décorateurs

 
La décoratrice intérieure dispose de qualités comme le goût pour les belles choses et un sens de l'observation aigu. Alliées à certaines compétences, ces qualités permettent d'agencer rationnellement tout en mettant en valeur un lieu typique ou atypique. La mission de cette professionnelle de la décoration est d'utiliser les volumes pour redonner une fonctionnalité à chaque espace.
Les principales compétences professionnelles des décorateurs
 
Les premières compétences demandées à un décorateur ou à une décoratrice intérieure sont le sens artistique et la créativité. Le professionnel doit être capable de concevoir un décor esthétique en composant avec l'existant et en sélectionnant des matières et des teintes en parfait accord avec le lieu. Il doit pouvoir proposer un mobilier adapté au style souhaité et créer l'ambiance désirée par ses clients. C'est généralement grâce à une formation de qualité réalisée dans une école spécialisée qu'il va acquérir le sens de l'esthétique du design.
 
Naturellement, le décorateur professionnel doit savoir dessiner, esquisser des croquis. Il doit être habile manuellement et minutieux pour n'oublier aucun détail. De même, le professionnel doit savoir utiliser les principaux logiciels de conception assistée par ordinateur pour proposer des plans 3D de qualité. En effet, son rôle est aussi de permettre à ses clients de visualiser leur futur décor pour leur donner envie de lancer le projet.
 
Enfin, le décorateur d'intérieur doit savoir calculer, chiffrer un devis et être un bon gestionnaire, notamment s'il est à son compte. Il doit pouvoir se déplacer facilement sur le terrain pour aller à la rencontre des distributeurs et savoir adapter ses achats au budget de son client. Les principales compétences professionnelles des décorateurs
Les savoirs, savoir-faire et qualités humaines que le décorateur doit posséder
 
Le décorateur intérieur est amené à rencontrer de nombreuses personnes : des clients qu'il doit convaincre mais aussi des fournisseurs, des artisans et prestataires avec qui il doit négocier et réaliser des transactions. Avec ses clients, il doit développer son sens de l'écoute. Avec les professionnels du secteur, il doit affiner son sens de la communication. Sa mission va l'amener également à côtoyer d'autres professionnels de la décoration comme des architectes d'intérieur et des ingénieurs avec qui il devra se mettre d'accord sur différents points dont les délais. Ses qualités relationnelles doivent être excellentes.
 
Qu'il se soit reconverti ou qu'il sorte tout juste de l'école, le décorateur dispose de nombreuses connaissances sur l'histoire de l'art, les designers des différentes époques et les techniques décoratives contemporaines : valorisation de l'architecture intérieure et design d’espace. Il dispose donc d'une bonne culture générale et possède des connaissances pointues sur l'univers de la décoration. Des notions en urbanisme peuvent aussi lui être très utiles. Les savoirs, savoir-faire et qualités humaines que le décorateur doit
Le marché de la décoration d'intérieur
 
Avant de se reconvertir ou d'opter pour une formation permettant de devenir décorateur d’intérieur, mieux vaut vérifier les débouchés dans sa région. Les chiffres relatifs au recrutement de décorateurs en France sont toutefois éloquents :
  • Selon le journal Les Échos, les français consacrent chaque année plus de 10 milliards d'euros à la décoration de leur habitation. En 2016, plus de 376 000 logements ont été construits et environ 840 000 biens immobiliers ont changé de propriétaires. Ces nouveaux occupants ont pour la plupart souhaité personnaliser leur décor et garantir leur confort. Que ce soit dans le cadre d'une rénovation ou d'un aménagement, la touche finale est apportée par une belle décoration.
  • Globalement, la dépense représente 500 euros par ménage et par an. Ce budget pourrait augmenter de 1,5% en moyenne les deux prochaines années pour atteindre 15 milliards d'euros, selon le Nouvel Obs.
  • 85 % des français environ gèrent eux-mêmes leurs dépenses en matière de décoration. Les autres se laissent guider par un professionnel. 15 % des achats sont effectués sur internet et plus de 50 % des acheteurs s'informent sur les prix et les prestations en ligne avant de se rendre dans une agence de décoration.
Le marché de la décoration d'intérieur
Cet engouement peut être expliqué de différentes façons. Les français marchent de plus en plus au "coup de cœur". Ils recherchent des intérieurs qui les font rêver et n'hésitent pas à engager un décorateur professionnel pour qu'il crée le décor idéal, à la fois confortable, fonctionnel et esthétique. Autre raison, l'essor des émissions de télévision, consacrées à la décoration, est impressionnant. Documentaires, reportages et télé-réalité donnent envie de passer soi-même à l'acte. Dernière constatation, le digital prend une place de plus en plus importante dans l'univers déco. Il modifie en outre la façon de présenter ses créations et de sélectionner son mobilier, ses textiles, ses couleurs de sol et de mur.
 
Si les spécialistes du secteur reconnaissent que le marché de la décoration est très concurrentiel, ils admettent également qu'il est possible de rapidement se faire un nom grâce à une belle créativité et à un sens artistique sans limite. Il est par ailleurs prouvé que les enseignes implantées en centre-ville et que les décorateurs capables de se diversifier en embellissant aussi bien les habitations que les locaux professionnels réussissent mieux. Le marché B to B est en plein boum. Enfin, les professionnels présents sur les réseaux sociaux, qui arrivent à fournir des services personnalisés et à s'adapter aux exigences de leurs clients, ont plus de facilités à atteindre un chiffre d'affaires correct et à se faire une place dans ce secteur d'activité.
Renseignez-vous dès maintenant
Trouvez votre formation et obtenez des renseignements en complétant les champs ci-dessous :
* Informations obligatoires
Utilisation des données personnelles
En validant ce formulaire, vous acceptez que vos données personnelles soient utilisées par le GIE EDUNEO (responsable du traitement) et ses membres ou partenaires pour vous contacter par mail et/ou téléphone afin de vous transmettre des propositions commerciales sur les formations de votre choix. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et exercer vos droits, consultez cette page.